Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Bourget 2017 : L'armée de l'Air dévoile la livrée de ses PC-21

Le premier Pilatus PC-21 de l'armée de l'Air sera livré en 2018. © Pilatus Aircraft Ltd

L'armée de l'Air a présenté officiellement la livrée de ses futurs PC-21. Les avions qui seront réceptionnés à partir de 2018 serviront à la formation des équipages d'avion de chasse.

Gris Rafale et bleu armée de l'Air. Voilà les couleurs dominantes de la livrée des futurs PC-21 de qui serviront à la formation des pilotes et navigateurs de chasse français. L'armée de l'Air a dévoilé le 20 juin à la presse ce design imaginé par Régis Rocca, un graphiste, capitaine de réserve, qui conçoit bénévolement des livrées événement pour pour les aéronefs militaires français. On lui doit aussi le design des couleurs actuelles du Rafale Solo Display.

Le PC-21 entrera en service dans le cadre du programme FOMEDEC de modernisation de la formation des équipages de chasse de l'armée de l'Air. L'objectif sera de disposer d'un appareil moderne en cohérence avec le Rafale. Les capacités de simulation, l'avionique moderne et la possibilité de mettre en réseau les avions permettra de mieux préparer les futurs pilotes aux systèmes d'armes complexes. Comme l'a rappelé le chef d'état major de l'armée de l'Air, le général Lanata, FOMEDEC était attendu de longue date. Les PC-21 remplaceront les Epsilon de Cognac et les Alpha Jet actuellement employés à Tours. Pour l'instant les pilotes termineront toujours leur formation sur les Alpha Jet de Cazaux avant d'être transformés sur Rafale ou Mirage 2000.

Le contrat FOMEDEC a été confié à Dassault et Babcock qui resteront propriétaire des 17 PC-21 fournis par Pilatus. Au terme de ce leasing, les appareils deviendront propriété de l'armée de l'Air. Le contrat prévoit aussi la fourniture de trois types de simulateurs et d'un système de préparation de mission. Les PC-21 et ces simulateurs seront déployés sur la base de Cognac. L'armée de l'Air vise une première capacité opérationnelle du nouvel avion pour début 2019.

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.