Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Industrie

BOURGET 2013 : ATR casse encore la baraque

ATR72-600_bourget © P.NORET

On ne les attendait pas sur ce terrain là. Si une déception certaine était née dans les travées du salon du Bourget lorsqu'il est devenu évident qu'ATR ne lancerait pas son turbopropulseur de 90 places, le constructeur franco-italien a su reprendre la main en annonçant une pléiade de commandes.

 

En tout ce sont 6 clients qui se sont engagés sur 83 avions fermes assortis de 90 options. ATR dépasse ainsi son précédent record de 60 commandes et 27 options, établi lors de l'édition 2011. Pas moins de 2 Md$ de contrats ont ainsi été engrangés, 4,1 Md$ si toutes les options sont levées.

 

"C'est une confirmation pour ATR, nous sommes vraiment de retour vers le futur" a déclaré Filippo Bagnato, président exécutif d'ATR. Il fait ainsi référence au slogan affiché sur le salon, pour mettre l'accent sur le retour en force des turbopropulseurs, que beaucoup avaient enterrés il y encore peu de temps.

 

Le principal contrat a été signé mardi 18 juin avec Nordic Aviation Capital (NAC). Le loueur danois s'est engagé pour 36 appareils fermes (dont une conversion d'option d'un précédent contrat) : 31 ATR 72-600 et 5 ATR 42-600. Le contrat comprend aussi des options pour 55 appareils supplémentaires.

 

Il confirme le succès d'ATR auprès des loueurs : 75 % des avions régionaux de 50 à 90 sièges commandés par des loueurs depuis trois ans sont des ATR. Le constructeur a d'ailleurs signé un autre contrat avec Air Lease Corporation (ALC) pour 5 ATR 72-600.

 

Parmi les autres commandes, la compagnie brésilienne Passaredo s'est engagée – via le groupe HGI Aircraft division – pour 10 ATR 72-600 fermes et 10 options. Et 2 ATR 42-600 ont été vendus à Liat, une compagnie basée à Antigua.

 

Enfin des commandes ont été engrangées auprès de deux clients, restés pour l'instant anonyme. La première pour 25 ATR 72-600 et 25 options, la seconde pour 5 ATR-72-600.

 

ATR dispose désormais du plus important carnet de commandes de son histoire avec 270 appareils fermes. Ce qui représente plus de trois ans de production. La valeur total de ce carnet est estimé à 6,5 Md$ selon les prix catalogue. Il se compose essentiellement d'ATR 72-600.

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.