Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Avions commerciaux Actualité Aviation Civile

Boeing travaille bien sur un successeur du 757

Plus de 1 000 Boeing 757 ont été vendus © Boeing

C'est désormais officiel et c'est Randy Tinseth, vice-président Mercatique de Boeing Avions commerciaux, qui "mange le morceau" sur son blog. "Quant à l'espace qui sépare le plus grand des 737 et le plus petit des 787, nous poursuivons nos discussions avec les compagnies aériennes afin de mieux cerner leurs besoins pour l'avenir".

Comme nous le soulignions en juin dernier, le syndicat de l'industrie aérospatiale britannique, l'ADS group, avait mentionné dans un document un Boeing 757X qui entrerait en service d'ici 2025. Cela pouvait très bien être une "coquille" ou le résultat d'un rédacteur enthousiaste. Ni l'un, ni l'autre. Mais, Boeing a mis du temps à confirmer indirectement l'information.

Il est vrai que le constructeur américain est plutôt gêné aux entournures puisque le Boeing 787-8 a souvent été présenté comme le remplaçant du 757. Sauf que le 787-8 offre une capacité et une autonomie beaucoup trop élevées par rapport aux besoins de certaines lignes secondaires long-courriers qui se satisfont d'une capacité de 180 sièges.

D'où l'offre d'Airbus avec son A321neo à rayon d'action étendu qui se veut une alternative au 757. Une proposition que Randy Tinseth "flingue", tout simplement parce que c'est "son job". "L'A321neoLR et le 737 MAX 9 sont tous deux capables de traverser l'Atlantique avec l'ajout de réservoirs auxilaires", indique-t-il. Sauf que l'A321neoLR requiert trois réservoirs auxiliaires alors que le 737 MAX 9 n'a besoin que d'un seul,ce qui lui permet d'emporter plus de fret.

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.