Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Industrie Actualité Constructeurs Actualité PME / ETI Actualité sous-traitants Actualité chaîne des fournisseurs

Boeing sonde ses fournisseurs français

Le siège de Boeing à Chicago. © Boeing

Rien de tel que d'aller prendre, de temps en temps, la température de ses partenaires. Boeing a donc sondé ses fournisseurs français et ils ont été 32 à répondre aux questions posées par OpinionWay. Avec un profil varié : 30 % de microentreprises/PME, 40 % d'ETI et 30 % de grandes entreprises. Avec des participations différentes dans les programmes Boeing puisque 20 % des sondés fournissent des petits composants et 10 % des matières premières.

La production et les équipements cabine sont les secteurs les plus importants avec 13 % chacun. La maintenance et les systèmes électriques et électroniques représentent respectivement 7 % et 3 %. Près de neuf entreprises sur dix soulignent l'impact positif de leur partenariat avec Boeing qui s'est traduit par une augmentation de leur chiffre d'affaires.

Le constructeur américain est aussi perçu comme "une porte d'entrée vers l'internalisation de leurs activités. Ainsi, près de 80 % des entreprises interrogées soulignent que leur collaboration avec Boeing a participé de leur développement à l'international". Du coup, ce partenariat est vécu comme une relation à long terme puisque "88 % sont confiants dans l'avenir de leur relation avec Boeing", d'autant que "76 % des fournisseurs interrogés reconnaissent qu'un premier contrat singé avec Boeing conduit à la signature de nouveaux contrats".

Pour autant, l'étude montre que les sondés souhaitent aussi des améliorations dans leurs relations avec Boeing. "Elle nous éclaire sur les changements qu'attendent nos fournisseurs de notre propre organisation qui peut être parfois perçue comme un peu trop complexe", indique Yves Galland, président de Boeing France.

Au point d'amélioration et qui n'est pas des moindres car il concerne l'avenir : "la conscience de l'importance que tiendra l'innovation pour conduire conjointement les programmes à venir semble plutôt faible". Ce qui clairement "démontre un besoin pour Boeing de communiquer davantage sur ses objectifs d'innovation".

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.