Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Espace Actualité Technologies Actualité Vols habités

Boeing présente sa collection Starliner

Essais de la "Blue Boeing" dans une maquette du Starliner. © Boeing

Les passagers de la future capsule Starliner de Boeing porteront des combinaisons de nouvelle génération, plus légères et high-tech, sans oublier d'être confortables et élégantes.

Dans le cadre du développement du vaisseau CST-100 « Starliner » destiné à desservir l'ISS à partir de l'année prochaine avec sept membres d'équipage, Boeing présentait le 25 janvier -en direct sur Facebook- une élégante nouvelle combinaison d'astronaute, mise au point avec le fabricant de scaphandres aérospatiaux David Clark Company, créé en 1935 à Worcester, dans le Massachusetts.

Outre sa couleur bleu électrique, qui lui vaut désormais le surnom de « Blue Boeing » (Boeing bleu), la combinaison des passagers du Starliner se distingue par une réelle souplesse et un gain de poids notable par rapport aux équipements actuels (9 kg au lieu de 14). Ces améliorations sont obtenues grâce à l'utilisation d'une fermeture éclair pour les fixations du casque (au lieu du traditionnel anneau rigide), de chaussures légères et plus respirantes développées par la marque Reebok (remplaçant les bottes épaisses) et d'un système de ventilation passif qui laisse échapper la chaleur et la transpiration (mais qui peut se connecter en cas d'urgence au système de pressurisation de la cabine). Par ailleurs, les gants permettent l'utilisation de tablettes tactiles, sans avoir besoin de les ôter.

La nouvelle combinaison sera portée par les équipages lors des phases dynamiques du vol (lancement, amarrages et retour sur Terre), mais n'est pas prévue pour les sorties extravéhiculaires.
 

Cahier des charges respecté.
« La combinaison tire profit des conceptions historiques. Elle répond aux exigences de sécurité et de fonctionnalités , tout en introduisant des innovations de pointe », se félicite la Nasa dans un communiqué. « Avant, les astronautes devaient porter des costumes lourds et volumineux, avec des anneaux rigides et étroits autour du cou. Nous avons appris à l'usage que peut-être nous n'avions pas besoin de cela », explique pour sa part l'ancien astronaute américain Christopher Ferguson (trois vols spatiaux, dernier commandant de la navette en juillet 2011). Aujourd'hui directeur des équipages et des systèmes de mission chez Boeing, il a participé à la conception de ce nouvel équipement, et l'a longuement testé dans des maquettes grandeur nature du Starliner.

Voir la présentation en vidéo sur https://youtu.be/l7tyJGC0n4M

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.