Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Aviation Civile Actualité Constructeurs Actualité transport aérien

Boeing et Embraer publient les bans

Embraer 190-E2 © Embraer

Depuis le rapprochement de Bombardier et Airbus, la réponse de Boeing et d'Embraer était en cours. Elle vient de se finaliser. Le 5 juillet, le géant américain et le constructeur brésilien ont rendu public un protocole d'accord portant sur la création d'un partenariat stratégique. 

Cet accord lance la création d'une co-entreprise incluant les activités d'Embraer dans les domaines de l'aviation commerciale et des services, ainsi que leur alignement stratégique sur les activités de développement commercial, de production, de commercialisation, et de gestion du cycle de vie de Boeing. Selon les termes de l'accord, Boeing détiendra une participation de 80% dans la coentreprise et Embraer les 20% restants. "Cet important partenariat s'inscrit clairement dans le cadre de la stratégie à long terme de Boeing, qui consiste à investir dans la croissance organique et à redistribuer de la valeur à ses actionnaires, tout en concluant des accords stratégiques qui améliorent nos projets de croissance. 

La transaction valorise la totalité des activités "aviation commerciale" d'Embraer à 4,75 milliards de dollars et prévoit une participation de Boeing dans le capital de la coentreprise à hauteur de 80%, 3,8 milliards de dollars. Le partenariat devrait générer des synergies de coûts annuelles avant impôts estimées à environ 150 millions de dollars d'ici la troisième année de l'opération. 

Une fois finalisée, la coentreprise dédiée à l'aviation commerciale sera conduite par une équipe dirigeante basée au Brésil, avec à sa tête un président et un directeur général. La nouvelle entité sera directement rattachée à Dennis Muilenburg. Elle sera aussi entièrement intégrée à la chaîne générale de production et d'approvisionnement de Boeing. 

De plus, les deux compagnies ont convenu de créer une autre coentreprise pour promouvoir et développer de nouveaux marchés et de nouvelles applications pour les produits et services de défense, et tout particulièrement l'avion multi-missions KC-390 en fonction d'opportunités identifiées conjointement. 

La finalisation des détails financiers et opérationnels du partenariat stratégique rendu public le 5 juillet devrait se poursuivre au cours des prochains mois. L'opération sera aussi soumise à l'accord des actionnaires et des autorités de réglementation, ainsi qu'à l'accord du gouvernement brésilien et au respect des conditions de clôture d'usage. La transaction devrait être conclue d'ici la fin de l'année 2019, soit 12 à 18 mois après la signature des accords définitifs. 

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.