Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Berlin ILA 2018 Actualité Drones Actualité Drones civils Actualité Drones militaires Actualité Salons

Berlin ILA 2018 : une PME serbe mise sur les drones

Le NT 150 peut mener des missions de surveillance, de renseignement, de reconnaissance et d'observation. © Composite Technologies Team

La petite entreprise serbe Composite Technology Team est parvenue à développer des aéronefs non habités répondant aux besoins du domaine civil et militaire. Elle travaille également sur un projet spatial de grande envergure.

Composite Technology, entreprise d'une dizaine de salariés, s'est déplacée sur le salon ILA afin de présenter les différents programmes sur lesquels elle travaille. Cette société, qui a vu le jour en 2006, a fait ses premiers pas dans le monde aéronautique avec un drone, le NT 150. Fait de matériels composites, cet aéronef de 4,4 mètres d'envergure a été conçu afin de conduire des missions de reconnaissance et d'observation. Doté d'une endurance d'environ 4 heures, le NT 150 peut emporter une charge utile de 30 kilos. La société UVS Group a racheté le concept de ce drone en 2012.

A partir de ce premier aéronef, l'entreprise Composite Technology Team a développé de multiples projets. Cette société design, développe, teste et produit ses appareils en interne. Elle s'associe avec un partenaire pour l'intégration des systèmes, type charge utile. Les drones peuvent emporter un grand nombre de capteurs, ce qui est définit en fonction du besoin du client.

Sur ILA, Composite Technology Team présente le drone NT 161. Cet appareil modulaire peut répondre à des besoins variés, grâce à sa capacité à emporter différents capteurs. Composite Technology Team a développé un mode silencieux pour ce drone, afin qu'il puisse mener des missions de surveillance à basse altitude en toute discrétion. Le NT 161 mesure un peu plus d'1,60m d'envergure et se déplace à une vitesse comprise entre 120 km/h et 200 km/h (vitesse de pointe).

A partir des premiers modèles de drones développés par la société Composite Technology Team, plusieurs clients ont demandé s'il était possible d'intégrer de l'armement sur les structures existantes. La PME serbe leur a alors indiqué que les plateformes d'ores et déjà développées n'avaient pas été conçues pour pouvoir emporter ce type de matériel. Composite Technology Team s'est alors lancée dans un projet visant à mettre au point un drone militaire : le NT 155. Toujours en développement, ce drone MALE est également fait en structure composite. L'entreprise a retravaillé sur le système de l'appareil afin de renforcer son endurance. L'objectif est d'atteindre 16 heures.

En parallèle de son travail sur les aéronefs non habités, Composite Technology Team a dévoilé il y a quelques semaines le Pupin, un système léger et très endurant, servant de relais aux satellites. Cet appareil est équipé de panneaux solaires et peut rester plusieurs mois (jusqu'à 3 ans) en orbite et fonctionne comme un HAPS (high altitude pseudo satellite). Il peut emporter différents types de capteurs et sert de relais de communication . « Pupin HAPS peut être utilisé pour la connectivité des zones géographiques isolées », précise également Composite Technology Team.

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.