Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Aviation Civile Actualité Compagnies aériennes Actualité Nomination

Benjamin Smith prend la tête d'Air France – KLM

Benjamin Smith est nommé directeur général d'Air France - KLM. © Air France

A la suite de son conseil d'administration, Air France – KLM a nommé le Canadien Benjamin Smith comme directeur général.

Le 16 août s'est tenu un conseil d'administration de grande importance pour Air France. La compagnie devait ainsi en savoir un peu plus sur son avenir et enfin connaître le successeur de Jean-Marc Janaillac à la tête de l'entreprise. C'est donc le Canadien Benjamin Smith, l'actuel numéro deux d'Air Canada, qui a été nommé directeur général. Fini donc l'ère de la gouvernance française de l'entreprise. « Benjamin Smith prendra ses fonctions chez Air France-KLM au plus tard le 30 septembre 2018. Dans l’intervalle, la gouvernance de transition mise en place le 15 mai 2018 reste en place. Anne-Marie Couderc, Présidente non exécutive du Conseil d’Air France-KLM et d’Air  France, et le Comité de Direction Collégiale du groupe continuent d’exercer leurs responsabilités », a annoncé Air France. Et ce avant d'ajouter : « le Conseil annoncera dans les meilleurs délais l’évolution de la gouvernance concernant les missions et les modalités d’exercice de la présidence non exécutive d’Air France-KLM et d’Air France ».

Si l'arrivée d'un canadien à la tête d'Air France peut en surprendre plus d'un, les salariés de la compagnie aérienne avaient dans un premier temps exprimé une certaine ouverture d'esprit à ce sujet. Ce qui comptait pour eux était la prise en compte de leurs revendications et une gestion de la société permettant de mettre fin aux nombreux dysfonctionnements qui touchent actuellement la compagnie. « Il est absolument nécessaire de trouver quelqu'un de charismatique, porteur d'une vraie vision stratégique suivie d'une mise en œuvre rapide pour fédérer l'entreprise autour d'un projet », déclarait Alain Battisti dans nos colonnes en juin dernier (voir Air&Cosmos n°2599). L'atout de Benjamin Smith est aussi d'avoir déjà une grande expérience dans le domaine du transport aérien. Entré il y a près de 20 ans chez Air Canada, il occupait jusqu'à présent le poste de directeur des opérations et a été un des grands artisans du redressement économique de la compagnie aérienne canadienne. Il est aussi à l'origine de la création de la filiale low cost d'Air Canada, Air Canada Rouge. « Il a été un acteur clé du développement économique et commercial, de la transformation, de la création de valeurs et de l’engagement des équipes de la compagnie » rapporte par ailleurs Air France. Ce francophone d'origine chinoise saura également séduire les investisseurs de la compagnie et notamment China Eastern.

Néanmoins, et alors même que la nationalité du nouveau patron d'Air France -KLM ne semblait plus un tabou il y a encore quelques semaines, la nomination de Benjamin Smith a déclenché la colère de l'intersyndicale des pilotes et salariés d'Air France, SNPL en tête, qui aurait préféré la nomination d'un dirigeant français et voit dans cette nomination le résultat d'un lobbying efficace de Delta Airlines, qui détient 10% du capital d'Air France-KLM. Une opposition frontale qui augure d'une entrée en fonction délicate pour Benjamin Smith, mais qui est peut être aussi une manière de remettre la pression à l'heure de la renégociation des accords salariaux. 

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.