Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Avions de combat Actualité Défense Actualité Hélicoptères militaires

Barkhane : se familiariser avec le guidage aérien

Les Mirage D et C participent à la formation des forces armées maliennes. © Armée de l'Air

Dans le cadre de l'opération Barkhane, les forces françaises participent à la formation de l'armée malienne. L'entraînement passe également par le volet du guidage aérien.

Alors que les avions de chasse français peuvent être engagés à tout moment au-dessus du territoire malien, pouvoir compter sur les forces maliennes est un véritable enjeu. Il est nécessaire que les deux armées puissent coopérer et se transmettre les bonnes informations afin d'éviter les ratés. C'est ainsi que les équipages français ont transmis leur savoir-faire aux forces maliennes au sujet du guidage aérien et donc de la transmission de renseignements. « Une formation utile dans la perspective de la mise en service des avions de combat acquis par le Mali », précise ainsi le Ministère des Armées.

L'idée était de former des militaires maliens à dialoguer avec les aéronefs en opération afin de les accompagner dans la conduite de leur mission. Il est dès lors nécessaire pour les équipages en l'air d'échanger avec « un personnel formé à dialoguer avec les pilotes, selon un langage et un protocole de l'OTAN. Il s'agit pour ces Joint Terminal Attack Controler, ou JTAC, de donner le positionnement des troupes, un point de situation et la position de l'ennemi afin de permettre aux moyens aériens d'intervenir rapidement et de façon précise afin d'éviter tout tir fratricide », détaille le MinArm.

Pour pouvoir réaliser cette formation, l'armée de l'air française mobilise ses Mirage 2000 C/D ainsi que ses hélicoptères de combat déployés au Sahel. Les forces maliennes sont alors entraînées à réaliser « des prises de contact radio pour répéter les procédures » avec les équipages à bord des chasseurs, ajoute le Ministère.

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.