Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Défense

Barkhane : mobilisation des moyens aériens pour l'opération "Bayard"

Des Mirage 2000 ont participé à l'opération Bayard © Emmanuel Huberdeau

Déployées au coeur du théâtre sahélien, les forces françaises ont menée l'opération Bayard les 29 et 30 avril dernier. Cette mission a eu lieu à la frontière entre le Mali et le Burkina Fasso, dans la forêt de Foulsaré. 

Grâce aux renseignements collectés suite à l'opération Panga, les forces de l'opération Barkhane ont pu identifier "plusieurs zones de regroupements logistiques", detenues par des groupes terroristes annonce l'état major des armées. Afin de porter atteinte aux moyens de ces groupes armés, l'attaque des entrepôts a été décidée. 

Ainsi, le 29 avril, "des Mirage 2000 réalisent des frappes sur les zones identifiées". Deux hélicoptères d'attaque Tigre participent également à l'opération, avec pour mission de sécuriserle périmètre "pour permettre la projection par hélicoptère Caïman d'un premier groupe de commandos de montagne". 

Dans la nuit du 29 au 30 avril, ce groupe de commandos rejoint les emplacements identifiés en amont. Les terroristes qui étaient sur place "prennent la fuite, emmenant notamment une partie des blessés ou tués". Le premier commandos est alors rejoint par des commandos parachutistes et des démineurs, déployés pour sécuriser les lieux. 

Les forces françaises saisissent "20 motos, 2 pick-up, de l'armement, des munitions, du matériel informatique ainsi que des composants rentrant dans la fabrication d'engins explosifs", lesquels ont été pris en charge par l'équipe de déminage. Une vingtaine de terroristes ont été neutralisés. 

Cette opération s'inscrit dans le cadre de la force Barkhane déployée dans la BSS (bande sahélo-saharienne) et fait suite à l'opération Panga. Cette dernière a eu lieu au début du mois d'avril et a été menée avec les forces maliennes et burkinabés, soutenues dans leur action par les forces françaises. Les résultats de l'opération Bayard prouvent "la cohérence et la logique du partenariat militaire opérationnel et l'éfficacité de la logique de combianison des moyens pour optimiser les effets", rapporte le Ministère de la Défense.

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.