Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Défense Actualité Salons

Bahreïn : Un nouveau salon d'armement

Première édition du salon BIDEC. © Emmanuel Huberdeau

La première édition du salon BIDEC (Bahrain International Defence Exhibition & Conference) a débuté le 16 octobre. Ce nouveau salon d'armement a l'ambition de devenir un forum d'échange important dans la région du Golfe.

Barheïn cherche à affermir sa position et son image dans le Golfe et dans le monde. Membre de la coalition militaire islamique contre le terrorisme et de la coalition arabe intervenant au Yemen, le royaume a décidé de lancer un nouveau salon d'armement et de défense consacré aux trois milieux. Les autorités de Barheïn espèrent faire de cet évènnement un rendez vous régulier qui se tiendrait tous les deux ans.

Ce nouveau salon baptisé BIDEC réuni à la fois des industriels et des délégations militaires. 120 exposants sont présents. Selon les organisateurs 11 000 m2 de zones d'exposition ont été loués, alors que l'objectif initial était de 8 000 m2. Des visites de bâtiments de combat et différentes démonstrations ont également lieu en parallèle. 

On retrouve sur ce nouveau salon les grands groupes internationaux comme Lockheed Martin qui fourni déjà les F-16 de l'armée de l'Air de Barheïn et qui pourrait prochainement moderniser ces appareils et vendre un second lot de F-16 neufs. Les sociétés françaises comme Naval Group, Thales ou encore Lacroix sont également là. Soulignant l'importance stratégique de la région pour la France. MBDA, Leonardo, BAE systems représentent l'Europe. L'industrie saoudienne est aussi en vue avec un important stand. 

En parallèle se déroulent des conférences et des forums très centrés sur le rôle des coalitions luttant contre le terrorisme. Les différents intervenants s'accordent sur la nécessité pour les pays du Golfe d'unir leurs forces pour contenir et battre les groupes terroristes. La plupart dénoncent le rôle, selon eux, néfaste de l'Iran et du Qatar, qu'ils accusent de soutenir le terrorisme. 

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.