Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Défense

Australie : Le Tigre prend la mer

Appontage d'un Tigre sur le "Canberra" (A quai) © Commonwealth of Australia

Comme leurs homologues français et espagnols, les hélicoptères d'attaque et de reconnaissance Tigre de l'armée australienne ont le pied marin. Les forces armées australiennes ont débuté fin février une campagne d'essais de six semaines pour intégrer les Tigre sur le bâtiment amphibie « Canberra » de la Marine royale.

En 2016, des essais avaient eu lieu sur le pont de son sister ship « Adelaïde ». Mais il s'agissait uniquement d’expérimenter les déplacement des hélicoptères sur le pont et dans les hangars sans décollages ni appontages. Les essais actuels sont plus complets. Il s'agit en particulier de déterminer les limitations d'emploi de l'appareil sur les six spots du pont d'envol avec des conditions climatiques différentes. Les militaires australiens font remarquer que le Tigre est une plateforme très manoeuvrante à l'aise notamment par vent fort. Les essais sont conduits avec deux machines appartenant au premier régiment d'aviation de l'armée de terre australienne. Trois pilotes d'essais et deux ingénieurs d'essais participent également aux tests.

En parallèle deux MRH-90 Taipan  (NH90) et un MH-60R Seahawk ont également été embarqués sur le « Canberra ». C'est la première fois que les trois plateformes sont réunies en mer. Dans le cadre d'une opération amphibie, les militaires australiens expliquent que le Tigre serait employé pour la reconnaissance puis l'escorte des MRH-90. L'assaut tel que le pratique l'Aviation Légère de l'Armée de Terre française n'est pas évoqué.

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.