Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Aviation Civile Actualité Avions commerciaux Actualité Compagnies aériennes Actualité Constructeurs

ATR a enregistré 113 commandes fermes en 2017

ATR 72-600 aux couleurs de la compagnie aérienne IndiGo. © ATR

Le constructeur franco-italien a connu l'année passée une croissance exceptionnelle de ses ventes, pour un chiffre d'affaires qui a atteint un niveau historique de 1,8 milliard de dollars.

ATR tient la forme. Le constructeur franco-italien de turbo-propulseurs a terminé l'année 2017 avec un total de 113 commandes fermes, tous des ATR 72-600 en version passagers ou cargo pour FedEx, ce qui représente un montant d'environ 3 milliards de dollars. Le détail des commandes se présente comme suite :  50 pour la compagnie indienne IndiGo, 30 pour FedEx (ATR 72-600F), 20 pour Iran Air, 6 pour Mandarin Airlines (Taiwan), 2 pour Air Sénégal (Sénégal), 1 pour Air Tahiti, 1 pour Bahamasair (Bahamas), 1 pour BRA (Suède), 1 ATR 42-600 pour Japan Air Commuter (Japon), plus 1 dernier ATR 72-600 pour une compagnie non dévoilée). Elle a livré par ailleurs 80 appareils l'année passée, soit 70 ATR 72-600, 8 ATR 42-600 neufs et 2 d'occasion. Elle atteint ainsi un ratio nouvelles commandes-livraisons de 1,45. En termes de chiffres d'affaires, ATR a engrangé en 2017 un total de 1,8 milliard de dollars, dont environ 300 millions pour ses services de formation et de maintenance. L'année dernière, 300 des appareils ATR étaient désormais couverts par un GMA (General Maintenance Agreement), son offre de support maintenance globale. Au total, ATR représente une flotte totale de 1100 appareils actuellement en vol, dont le plus grand nombre sont exploités dans la région Asie-Pacifique. En France, les ATR sont présents dans les flottes de Hop! Air France (23), Air Tahiti (11), Air Caraïbes (4) et Air Calédonie (4).   

"Pour l'année 2018, nous devrions maintenir notre rythme de 80 livraisons annuelles avec un ratio commandes-ventes supérieur à 1", explique Christian Scherer. Le constructeur dispose d'un carnet de commandes confortable équivalent à trois années de production. 

Les trois grands marchés que cible notamment ATR sont l'Inde, la Chine et les Etats-Unis. "La croissance du marché indien est extrêmement impressionnante et nous espérons que le contrat avec IndiGo va créer d'autres envies", précise Christian Scherer. L'arrivée sur le marché chinois suscite aussi d'importantes attentes pour le constructeur franco-italien. "Les besoins du marché chinois en turbopropulseurs sont estimés à 300 appareils environ", explique Christian Scherer. "Les discussions entre l'AESA et le CAAC (Administration de l'Aviation Civile Chinoise) concernant la certification des ATR 72-600 en Chine avancent favorablement. Nous avons bon espoir qu'elles aboutissent dans les prochains mois de l'année", précise-t-il. En attendant, les premières livraisons sur le marché américain devraient intervenir en mars. ATR a en effet annoncé au mois de septembre 2017 un accord avec la compagnie Silver Airways (via le loueur Nordic Aviation Capital) pour 15 ATR (12 ATR 42-600, 3 ATR 72-600), pour un montant d'environ 350 millions de dollars. A cette commande, Nordic Aviation Capital a placé une commande de 5 avions supplémentaires.  

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.