Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Espace Actualité Transport spatial

Ariane 5 réussit son dernier lancement de l’année

La performance totale demandée au lanceur était de 10 297 kg © P. Piron - ESA/CNES/Arianespace/Optique Vidéo du CSG

Nouveau succès pour le lanceur lourd européen qui, le 4 décembre, a placé sur orbite de transfert géostationnaire deux satellites de télédiffusion et de météorologie, pour l’Inde et la Corée du Sud.

Pour sa sixième mission de l’année (la cinquième dans sa version ECA), Ariane 5 embarquait ses douzième et treizième charges utiles, les satellites géostationnaires GSat 11 (télécommunications), de l’Agence spatiale indienne, et Geo-Komsat 2A (météorologie), de l’Agence spatiale sud-coréenne.

D’une masse de 5 854,6 kg au décollage, GSat 11 est le plus gros satellite jamais construit par l’Isro. Livré une première fois en Guyane le 29 mars dernier, il avait été rapatrié à Bangalore le 20 avril suivant, après la perte sur orbite du satellite GSat 6A.

 

Onze missions au CSG en 2018.

La mission VA 246, dixième lancement de l’année réalisé par Arianespace (et le cinquième en deux mois et demi), a démarré le 4 décembre à 20h37 UTC depuis le Centre spatial guyanais. La performance totale demandée au lanceur était de 10 297 kg.

« A l’occasion des six tirs réalisés en 2018, Ariane 5 a une nouvelle fois démontré sa performance et sa flexibilité, que ce soit en mettant pour la troisième fois en orbite quatre satellites Galileo, en plaçant BepiColombo, désormais en route vers Mercure, sur son orbite de libération, en célébrant son centième lancement,ou encore en démontrant une nouvelle fois sa capacité à lancer plus de 10 tonnes vers l’orbite géostationnaire », s’est félicité Alain Charmeau, président exécutif d’ArianeGroup, maître d’œuvre du programme Ariane 5.

Pour sa filiale Arianespace, l’année se conclura avec l’envoi du satellite militaire français, CSO 1, le 18 décembre, à l’aide d’un lanceur Soyouz.

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.