Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Espace Actualité Transport spatial

Ariane 5 est de retour

Un succès qui fait un peu oublier cinq semaines de blocage en Guyane. © ESA/CNES/Arianespace/Optique Vidéo du CSG

Hier soir, 13 jours après la fin du conflit guyanais, le lanceur lourd européen a repris du service, plaçant avec succès deux nouveaux satellites de télécommunications pour le compte du Brésil et de la Corée du Sud.

78e succès d'affilée pour Ariane 5 ! Le 4 mai à 21h50 UTC (18h50, heure de Kourou), le fer de lance de l'Europe spatiale s'est envolé du Centre spatial guyanais pour placer sur orbite de transfert géostationnaire les satellites de télécommunications SGDC (5,7 t) et Koreasat 7 (3,7 t), pour le compte du Brésil et de la Corée du Sud. C'est la huitième fois depuis 1991 qu'une Ariane embarque deux charges utiles construites par Thales Alenia Space. Huit autres satellites du constructeur franco-italien figurent au carnet de commande d'Arianespace.

 

Stéphane Israël s'exprime dans nos colonnes.

Le lancement est intervenu 13 jours après la fin du conflit qui a paralysé la Guyane cinq semaines durant, soit avec un retard de 44 jours sur le calendrier initial. Cette semaine dans Air & Cosmos, Stéphane Israël, le PDG d'Arianespace, revient sur les conséquences de ce retard, et réaffirme son ambition de maintenir l'objectif de 12 lancements en 2017. A la veille du second tour de l'élection présidentielle française, il insiste sur le besoin d'envoyer un signal de confiance aux partenaires européens.

 

Prochains lancements.

La mission VA 236 marquait le deuxième lancement d'Ariane 5 de l'année. Cinq autres missions du lanceur lourd européen doivent suivre en 2017, ainsi que deux vols Vega et un vol Soyouz. Les prochains lancements sont annoncés les 18 mai (SES 15 sur Soyouz) et 1er juin (ViaSat 2 et Eutelsat 172B sur Ariane 5).

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.