Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Aviation Civile Actualité Compagnies aériennes Actualité transport aérien

Alitalia : Lufthansa fait marche arrière

Lufthansa n'est intéressée que par le réseau moyen-courrier d'Alitalia. © Alitalia

A quelques semaines des élections législatives en Italie, Lufthansa demande aux administrateurs d'Alitalia de mettre en oeuvre d'importantes mesures de restructuration.

Dans une lettre adressée au ministre italien de l'Industrie, le président du groupe Lufthansa estime qu'il ne revient pas à ce dernier de restructurer Alitalia, rapporte Reuters. Lufthansa a exprimé son intérêt pour racheter Alitalia dès l'automne 2017 tout en précisant que la "nouvelle Alitalia" aura un périmètre plus réduit en termes de flotte et d'effectifs. Si le président du groupe Lufthansa reconnaît que "d'importantes mesures ont déjà été prises", il estime néanmoins "qu'il reste encore beaucoup de travail à accomplir avant que Lufthansa soit en mesure d'entrer dans la prochaine phase de la procédure". En clair, Lufthansa ne veut pas avoir à gérer les coûts sociaux, commerciaux et financiers d'une restructuration qui ne manquera pas d'être explosive socialement et politiquement. Notamment à quelques semaines d'élections législatives en Italie et durant lesquelles l'importante masse des retraités d'Alitalia et les familles des actuels employés ne manqueront pas de faire pression sur les partis politiques italiens.

Par conséquent, le président de Lufthansa "recommande fortement et incite les administrateurs d'Alitalia à commencer à mettre en oeuvre d'importantes mesures de restructuration qui seraient communes et bénéfiques à tous les repreneurs potentiels".

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.