Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Avions commerciaux Actualité Constructeurs Actualité Industrie Actualité Salons

Airshow China 2016 : ATR mise sur un marché chinois de 300 turbopropulseurs

Pour ATR, la quasi-totalité de la future demande chinoise en turbopropulseurs portera sur des avions de 61 à 80 passagers. © ATR

On ne peut que saluer la persévérance des constructeurs d'avions régionaux vis à vis du marché chinois. Malgré les échecs passés de Fokker, BAE Aerospace, Dornier-Fairchild, Saab et Embraer, Bombardier et ATR continuent de croire au potentiel du marché chinois pour leurs avions respectifs.

Le constructeur canadien a emmené son CSeries CS300 au Airshow China 2016 et ATR estime que la demande du marché chinois pour les turbopropulseurs sera de 300 appareils neufs sur les 20 prochaines années. Un total qui se répartit en 270 avions d'une capacité de 61 à 80 sièges et 30 d'une capacité de 40 à 60 sièges. Près de 80 % de ces appareils doivent servir à de nouvelles routes, estime le constructeur franco-italien.

Ce dernier a même confié à la Xian Aircraft Co. la production de sections de fuselage d'ATR 42 et 72 ainsi que des caissons d'ailes extérieurs d'ATR 42. Embraer avait été même plus loin en construisant une chaîne d'assemblage pour Embraer 145. Site qui a depuis été fermé. Dans ce contexte, il n'est pas surprenant que les avions régionaux ne représentent que 2,5 % de la flotte totale en exploitation en Chine. Cette part est de 25 % dans le reste du monde.

Ce qui ouvre en effet des perspectives de croissance. A condition que le marché chinois s'éveille enfin.

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.