Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Défense Actualité Armées

Airshow China 2014 : Pékin sur le point d'acquérir le Su-35 ?

Le Sukhoi Su-35 en démonstration à Zhuhai, lors de l'Airshow China. © C.Cosmao

Sa seule présence est un signe fort. La Russie a envoyé au pour la première fois salon de Zhuhai un exemplaire du chasseur Sukhoi Su-35. Pour beaucoup d'observateurs il s'agit de la preuve que la dernière évolution du Flanker sera bientôt acquise par Pékin. La presse russe, présente sur le salon, annonce qu'un accord pourrait être trouvé au cours du mois de novembre.

Dans les années 1990 et jusqu'au début des années 2000, la Russie a vendu à la Chine un nombre substantiel de chasseurs Su-27 puis Su-30. La Chine a ensuite commencé la production sous licence du Su-27 en se faisant livrer des kits d'assemblage par Moscou. Mais progressivement Pékin s'est éloigné de la tutelle russe en poursuivant seul la production du J-11, version locale du Su-27, et en développant illégalement des versions dérivées du Su-30 et du Su-33, les J-16 et J-15.

Il semble cependant que Pékin est encore dépendant de Moscou en particulier pour la production de moteurs. L'élément du Su-35 qui intéresserait le plus Pékin serait d'ailleurs son moteur, le Saturn 117S. De son côté Moscou cherche un débouché pour son chasseur qui n'a pas encore été exporté. Jusqu'à présent, les négociations ont achoppé sur la quantité d'appareils à commander. Moscou veut vendre au moins 48 Su-35 alors que Pékin réclamerait l'achat de 24 unités.

La venue du Su-35 à Zhuhai pourrait être le signe d'un déblocage des négociations. La Chine renforcerait ainsi rapidement ses capacités en attendant le développement de ses chasseurs de cinquième génération J-20 et J-31.

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.