Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Aviation Civile Actualité Constructeurs Actualité Equipementiers Actualité Salons

Aircraft Interiors : Airbus et Zodiac optimisent l'espace des ponts inférieurs

Mock up de modules passagers présenté à Aircraft Interiors. © Airbus Zodiac

Le constructeur et l'équipementier ont former un partenariat pour proposer des réaménagements des ponts inférieurs d'avions proposant des nouveaux espaces "customisables" pour les compagnies aériennes.

Plus que jamais, l'heure est à la recherche de nouveaux espaces libres dans les avions. A l'occasion de l'édition 2018 du salon Aircraft Interiors de Hambourg, Airbus et Zodiac ont ainsi annoncé qu'il formait un partenariat pour proposer différents types de réaménagements des ponts inférieurs d'avions aux compagnies aériennes, des espaces qui sont actuellement réservés au cargo ou aux zones de repos du personnel de cabine. 

Les modules font quatre mètres de large, sur deux mètres de profondeur et 1,55 mètre de hauteur. "Nous allons commencer par les A330 qui ont deux à trois modules, les A350-900 qui ont trois modules et les A350-1000 qui ont quatre modules". L'idée est d'aménager ces espaces avec une très grande variété de choix : des couchettes, des salles de réunions, des salles de jeux pour enfants, des salles de soins médicaux etc... ", explique Christophe Bernardini, directeur de Zodiac Cabines. Le concept devrait être d'abord testé en démonstration en 2019 pour un lancement et une mise en catalogue de solutions certifiées à partir de 2020. La reversabilité sera totale. Les compagnies ayant remplacé leurs modules cargo par des modules "passagers" pour opérer le retrofit vers le cargo et un mix entre modules cargo et passagers sera aussi possible. 

"Ce nouveau concept ouvre de nouveaux horizons aux compagnies aériennes", explique Frédéric Mazel, directeur de produit cabine chez Airbus. "Ces nouvelles zones seront totalement indépendantes des zones d'aménagement sièges classiques. La hauteur basse de 1,55 cm peut étonner mais elle donne une grande possibilité aux compagnies pour par exemple proposer à des passagers de classe premium économie qui ne dispose pas d'un siège plat comme en classe affaires de réserver une couchette dans ces nouveaux espaces pour un coût moindre", poursuit-il. De même les voyageurs professionnels pourraient éventuellement profiter de nouveaux espaces de travail à moindre coût. 

Symboliquement, ce projet très innovant apparaît comme une sorte de "réconciliation" entre Airbus et Zodiac, après les problèmes de retard de livraison des sièges de 2015, qui avaient fortement ralenti les cadences de livraison d'appareils pour Airbus, notamment l'A350-900.  

Jean-Baptiste HEGUY (à Hambourg)

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.