Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Défense

Airbus réussit un ravitaillement en vol avec son système automatique

Un Airbus A330 MRTT est parvenu à effectuer 6 contacts automatiques pour du ravitaillement en vol. © Airbus Defence and Space

Air & Cosmos vous révélait en novembre 2015 la volonté d'Airbus de développer un système automatique destiné au ravitaillement en vol. C'est désormais chose faite. Le 21 mars, au large des côtes portugaises, Airbus Defence and Space est parvenu à mener un ravitaillement en vol par contact automatique, une première dans le monde.

La manœuvre a été effectuée grâce à un Airbus A330 MRTT et son boom (perche centrale). Au total, six contacts automatiques sur un F-16 de l'armée de l'air portugaise ont été effectués, en un peu plus d'une heure.

Le processus d'approche du chasseur par le ravitailleur ne change pas et est toujours réalisée par l'opérateur en charge du ravitaillement (ARO – Air Refuelling Operator). «  Des techniques passives novatrices telles que le traitement d'image sont ensuite utilisées pour déterminer la position du réceptacle de ravitaillement du récepteur et lorsque le système automatisé est activé, un système de commande de vol entièrement automatisé dirige le boom vers le réceptacle » du chasseur, rapporte l'industriel.

Les avions récepteurs, en l’occurrence le F-16, souhaitant bénéficier de cette fonctionnalité de ravitaillement par contact automatique n'auront pas besoin d'équipements supplémentaires. Concernant les A330 MRTT, cette capacité devrait être intégrée dès 2019.

La réussite du ravitaillement par contact automatique représente une belle avancée pour Airbus. Cela permet notamment de réduire le travail de l'opérateur du boom (perche centrale servant au ravitaillement). L'opération de ravitaillement est dès lors plus sécurisée et l'efficacité au combat renforcée. David Pialti, ARO sur le ravitailleur A330 MRTT a déclaré à l'issu des essais  : «  le plus important est que le système ait pu suivre le réceptacle. Ce fut très satisfaisant car cela a parfaitement fonctionné. Nous avons pu mener les contacts avec le système automatique allumé, comme prévu. Cela va certainement réduire la charge de travail, notamment dans les conditions météorologiques dégradées  ».

 

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.