Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Avions de combat Actualité Défense

Airbus présente sa vision du système de combat aérien du futur

Le système aérien futur par Airbus. © Airbus

Airbus Défense & Space a présenté les grandes lignes de sa vision du système de combat aérien du futur. Celle-ci implique un nouveau chasseur mis en réseau avec des drones, des satellites et des appareils actuels.

Airbus affirme progressivement sa volonté d'être l'un des principaux acteurs du ou des futurs programmes de renouvellement des avions de combat en Europe. L'industriel européen a présenté le 8 novembre 2017 sa vision du futur système de combat aérien.

En accord avec les visions exprimées par plusieurs forces aériennes occidentales, ce futur système reposera principalement sur une mise en réseau de différentes plateformes et capteurs. Airbus propose un réseau ouvert, intégré et flexible. Cette architecture connectera des chasseurs, des ravitailleurs en vol, des avions C2, des avions de transport et des drones. 

Le système sera multi domaines affirme aussi Airbus. Il prendra en compte l'air, l'espace, la guerre électronique mais aussi le domaine cyber. 

Au coeurs de ce réseau se trouvera un nouveau type de chasseur habité (Peut-on déjà parler de 6e génération?) qui sera en partie furtif (peu observable), aura un long rayon d'action, une survivabilité accrue, des capacités de fusion de données et de collecte de renseignement et qui pourra servir de plateforme de commandement pour des drones.

Les drones présentés par Airbus rappellent par leur formes des missiles de croisière. Ils pourront selon l'industriel être connectés avec les autres plateformes. Ils devraient bénéficier d'intelligence artificielle et pourront agir en essaims. Dans un film diffusé par Airbus, ces drones sont largués depuis un A400M

Avec cette proposition Airbus affirme ses ambitions. L'Allemagne a annoncé sa volonté de remplacer ses Tornado puis ses Typhoon. Berlin a tendu une main vers la France pour le lancement d'un programme commun.

La France doit envisager le remplacement de ses Mirage 2000 à partir de 2030. Le Rafale devrait lui être remplacé dans les années 2040. Récemment le chef d'état major de l'armée de l'Air, le général Lanata a rappelé "qu'il s'agira alors de construire le système de combat aérien futur qui pourrait être réalisé dans le cadre d'un coopération européenne".

Rappelons qu'un programme baptisé FCAS (Futur Combat Air System) a été lancé en coopération avec le Royaume-Uni sous la houlette de Dassault Aviation et BAe Systems. Ce programme doit aboutir au développement d'un démonstrateur de drone de combat (UCAV). Mais les différents participants ont affirmé à plusieurs reprises que le projet permettrait également de développer des technologies clefs pour un futur avion de combat.

Dans le futur, UCAV et chasseurs habités pourraient cohabiter. Les opérationnels imaginent des UCAV pouvant collaborer avec les chasseurs actuels et leurs successeurs. Les deux types de plateforme pourraient être employées en fonction du type de mission.

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.