Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Espace Actualité Satellites

Airbus ouvre le congrès Satellite 2019 avec deux belles annonces

Le congrès Satellite 2019 se tient jusqu'au 9 mai au centre de congrès Walter E. Washington de la capitale fédérale © P.-F. Mouriaux / Air & Cosmos

Alors que le congrès Satellite 2019 ouvre ses portes à Washington, le constructeur européen annonce les contrats pour la construction de trois nouveaux satellites géostationnaires de télécommunications.

Pour son dernier congrès Satellite en tant que directeur de Space Systems chez Airbus, Nicolas Chamussy (qui sera remplacé le 1er juin par Jean-Marc Nasr) apporte deux nouvelles rafraichissantes dans le secteur des télécommunications par satellite, en particulier sur orbite géostationnaire, dont le marché est au plus bas depuis deux ans.

 

Measat 3d sur Eurostar 3000.

Tout d’abord, Airbus Defence and Space a été retenu par Measat, le principal opérateur de satellites de télécommunications malaisien, pour construire le satellite multimission Measat 3d (Malaysia East Asia Satellite) 3d), sur la base de la plateforme Eurostar 3000, la même que celle utilisée pour la construction du satellite Measat 3b (Jabiru 2), lancé en septembre 2014.

Equipé d’une charge utile très haut débit HTS (High Throughput Satellite) ainsi qu’une charge utile de navigation en bande L (destinée au système d’augmentation par satellite coréen Kass), Measat 3d devra rejoindre Measat 3b sur la position 91,5° E en 2021.

 

Spainsat NG 1 et 2 pour Hisdesat.

Ensuite, Airbus Defence and Space prend la tête d’un consortium industriel chargé de construire deux satellites de nouvelle génération du programme Spainsat, pour le compte de l’opérateur gouvernemental espagnol Hisdesat. Le consortium regroupe Airbus Defence and Space Espagne, Airbus Defence and Space France, Thales Alenia Space Espagne et Thales Alenia Space France.

Les deux satellites, dont le premier exemplaire doit être lancé en 2023, fonctionneront en bandes X, Ka militaire et UHF. Ils seront assemblés sur la base de la plateforme nouvelle génération Eurostar Neo.

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.