Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Industrie

Airbus Helicopters reprend du poil de la bête

La famille Super Puma d'Airbus Helicopters a enregistré 54 ventes en 2017. © Forces Aériennes Suisse

Airbus Helicopters a enregistré 335 commandes nettes en 2017 et livré plus de 400 hélicoptères. Reste maintenant à regonfler un carnet de commandes qui est passé sous les 700 unités.

Airbus Helicopters a réussi à améliorer ses positions en 2017 face à ses concurrents américains et européens. Notamment sur le marché civil et parapublic. Avec 260 hélicoptères livrés sur le total des 520 livraisons réalisées par l'ensemble des acteurs, Airbus Helicopters s'est octroyé 50 % de parts de marché. Trois points de mieux qu'en 2016. Si Bell maintient ses positions à 18 %, Leonardo recule passant de 21 % à 17 % tandis que Sikorsky disparaît pratiquement du marché civil et parapublic (1 % contre 5 % en 2016). Ce segment de marché a représenté plus de 63 % des livraisons d'Airbus Helicopters en 2017. Le constructeur a en effet livré 409 appareils, repassant pour la deuxième année consécutive au dessus des 400 livraisons après le creux observé en 2015 (395 livraisons).

Avec 350 commandes brutes, Airbus Helicopters n'a néanmoins pas toujours retrouvé les niveaux des années passées. Le constructeur avait engrangé 388 et 383 commandes brutes en 2016 et 2015. Une fois prises en compte les annulations, les ventes nettes s'établissent à 335 unités (pratiquement similaire à 2015) avec de solides performances commerciales sur les segments des hélicoptères lourds et "super-medium". Airbus Helicopters a ainsi vendu 19 H175 tandis que la famille Super Puma a engrangé 54 commandes. Pas suffisant néanmoins pour regonfler le carnet de commandes. Le ralentissement du rythme des prises de commandes et le maintien des livraisons à des cadences importantes impacte logiquement le carnet de commandes. A fin 2017, il restait encore 692 hélicoptères à livrer contre 766 à fin 2016.

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.