Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Industrie Actualité Constructeurs

Airbus Group : le jeu des chaises musicales

Tom Enders, le président d'Airbus Group, a lancé la dernière phase d'intégration du groupe européen aérospatial et de défense. © Airbus Group

Airbus Group est entré dans la phase ultime de son intégration industrielle et opérationnelle. Avec à la clef, une réorganisation en profondeur de son mode d'organisation et de fonctionnement. Objectif : favoriser les synergies internes et gagner encore plus en efficacité. Du coup, des noms commencent à "sortir du chapeau" avec l'Espagne comme principale source d'informations. C'est bien connu le "tapas" rend bavard. Ou est-ce tout simplement la crainte que les Espagnols soient les grands oubliés de cette réorganisation ?

Dernière information en date : Christian Scherer, actuellement directeur d'Airbus Group International, remplacerait Patrick de Castelbajac, à la présidence d'ATR, la société franco-italienne qui produit des turbopropulseurs. Il y a une semaine, il était annoncé que Patrick de Castelbajac "était pressenti à de nouvelles fonctions au sein d'Airbus Group". Le poste de secrétaire général étant même avancé. L'actuel président d'ATR, est juriste de formation.

Pratiquement au même moment, Fabrice Brégier, se voyait attribuer le nouveau poste de directeur général d'Airbus. D'abord tout en gardant ses actuelles fonctions à la tête de la division Avions commerciaux. Un périmètre qui semblait s'être amoindri, la semaine suivante, toujours selon une dépêche de Reuters et toujours au départ de Barcelone. Par contre, de nouveaux noms sont apparus.

Guillaume Faury, actuellement président d'Airbus Helicopters, était annoncé comme le directeur pour l'Ingénierie pour l'ensemble du groupe, tandis que Dirk Hoke, récemment nommé président d'Airbus Defense & Space, semblait pressenti comme directeur des programmes industriels, là encore à l'échelle du groupe.

Une affaire à suivre donc jusqu'au dévoilement final du nouvel organigramme.

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.