Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Espace Actualité Technologies

Airbus Defence and Space investit 25 M€ en Allemagne

Le site d'Ottobrunn abrite notamment la production de panneaux solaires © Airbus

L’industriel franco-allemand a donné le coup d’envoi à la modernisation de la production d’équipements de son usine bavaroise.

Premier industriel spatial européen, Airbus Defence and Space dispose en Allemagne de neuf sites de production, dont deux principaux : Friedrichshafen (près du lac de Constance, dans le sud du pays) et Ottobrunn (près de Munich, en Bavière, dans le sud-est) – les sites de Brême (au nord-ouest), et de Lampoldshausen (région du Bade-Wurtemberg, dans le sud-ouest) accueillent désormais essentiellement les activités d’ArianeGroup.

Siège de la société, le site d'Ottobrunn compte environ 1 500 employés. C’est un centre de production de panneaux solaires (tels que ceux qui équipent le module de service européen ESM du vaisseau Orion de la Nasa), d’antennes de télécommunications, d’instruments de mesure (notamment pour le télescope James Webb de la Nasa) et d’équipements électroniques spatiaux.

 

Réduire les cycles et les coûts de moitié.

Afin d’améliorer la compétitivité de certains de ces produits, deux chantiers de modernisation des outils de production ont été lancés le 11 février, en présence du Ministre-Président de la Bavière, Markus Söder, et du directeur général d’Airbus Defence and Space, Dirk Hoke.

Le premier chantier concerne le hall d’assemblage des générateurs photovoltaïques, qui va être totalement réaménagé, agrandi de 4 700 à 5 500 m2 et équipé d’une ligne d’assemblage robotisée. L’investissement, qui s’élève à 15 M€, doit permettre de consolider 170 emplois, en réduisant les cycles et les coûts de production de moitié.

Le second chantier concerne la salle blanche dédiée à l’intégration d’instruments optiques embarqués (et notamment à la construction de l’instrument franco-allemand Merlin), qui va passer de 1 450 à 1 700 m2 – soit la plus grande salle blanche d’Allemagne pour cette activité –, pour un coût de plus de 10 M€.

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.