Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Industrie

Airbus-Bombardier : c'est tout bon

Les Bombardier CSeries seront intégrés au catalogue Airbus le 1er juillet. © Airbus

Toutes les autorisations réglementaires nécessaires ayant été obtenues, le partenariat entre Airbus, Bombardier et Investissement Québec entrera en vigueur le 1er juillet prochain.

Voilà une affaire rondement menée. Dévoilé le 16 octobre 2017, le partenariat stratégique entre Airbus, Bombardier Investissement Québec sur le programme CSeries entrera en vigueur le 1er juillet prochain. Toutes les autorisations règlementaires nécessaires à la conclusion de cet accord ont été obtenues. Airbus acquiert donc une part majoritaire dans la société en commandite Avions C Series (SCACS). Cette dernière sera intégrée dans le périmètre d'Airbus à compter de la même date. Comme annoncé précédemment, Bombardier "continuera son plan actuel de financement de SCAS" : financement des déficits de trésorerie, si nécessaire, au cours du second semestre de 2018, jusqu'à un maximum de 225 M$, jusqu'à un maximum de 350 M$ en 2019, et jusqu'à un montant total maximum de 350 M$ au cours des deux années suivantes "en échange d'unités participantes de SCAS avec droit à un dividene annuel cumulatif de 2 %". Tout déficit de trésorerie excédentaire enregistré au cours de ces périodes "sera partagé proportionnellement entre les porteurs d'actions classe A de SCAS".

Voilà pour le volet financier. Sur le plan commercial, les Bombardier CSeries CS-100 et CS-300 seront intégrés au catalogue des moyen-courriers Airbus qui couvriront ainsi le marché des avions de ligne de 100 à 230 sièges. Reste le volet industriel. Première étape : l'équipe dirigeante de SCAS, sous la houlette de Philippe Balducchi, va s'atteler à la montée en cadence sur le site de Mirabel afin d'optimiser "les rendements de production du CSeries" et passer au crible toute la chaîne d'approvisionnement mondial. Deuxième étape : préparer la création d'une deuxième chaîne d'assemblage final du CSeries à Mobile, Alabama.

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.