Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Aviation Civile Actualité Avions commerciaux Actualité Compagnies aériennes Actualité Constructeurs Actualité transport aérien

airBaltic mettra en service le Bombardier CSeries CS300 le 14 décembre

AirBaltic a commandé 20 exemplaires du Bombardier CSeries CS300, dont l'exploitation commerciale débutera en décembre 2016. © Bombardier

Le Bombardier CSeries CS300 fera ses débuts en exploitation commerciale le 14 décembre prochain sous les couleurs d'airBaltic qui aura réceptionné l'appareil le 1er décembre. La compagnie aérienne, qui en a commandé 20 exemplaires, a choisi un aménagement pour 145 passagers répartis en deux classes. Le CS300 peut prendre 130 à 160 passagers selon la configuration cabine choisie par l'exploitant. Pour ce premier vol commercial, le CS300 d'airBaltic reliera Riga à Amsterdam.

En juillet dernier, Swiss avait été la première à mettre en ligne le "petit frère", le CS100 dont la capacité est de 108 à 133 passagers selon la configuration. Le transporteur suisse a choisi un aménagement bi-classe pour un total de 125 sièges. Après une longue attente, ces deux avions lancés par Bombardier en juillet 2008 entrent enfin en service. Le programme a subi de nombreux retards. Bombardier a en effet multiplié les choix audacieux.

Et notamment en décidant d'équiper ses CSeries du nouveau moteur conçu et développé par Pratt & Whitney, le turbofan à réducteur "Pure Power" dont des versions plus puissantes équipent la famille Airbus A320neo. Pratt & Whitney et Bombardier vont donc ensemble "essuyer les plâtres" dont une avarie "non contenue" qui se traduira par un arrêt du programme d'essais en vol pendant trois mois.

Avec les performances et les caractéristiques de ses CSeries (capacité passagers, largueur cabine), Bombardier vient clairement "taquiner" les plus petits modèles des familles Airbus A320ceo/neo et Boeing 737/737 MAX. Le CS300 est en concurrence directe avec les A319 et 737-700.

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.