Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Aviation Civile Actualité Compagnies aériennes Actualité transport aérien

Air France-KLM aura un résultat net positif en 2016

Jean-Marc Janaillac, PDG d'Air France-KLM © DR

Lors de la traditionnelle cérémonie des voeux à la presse, Jean-Marc Janaillac, président d'Air France-KLM a dressé un premier bilan de l'activité du groupe aérien en 2016 et prévoit une année 2017 difficile avec la remontée des prix du pétrole et du

"Air France-KLM aura un résultat opérationnel et un résultat net positifs en 2016". C'est la principale information qui est sortie de la traditionnelle cérémonie des voeux à la presse de Jean-Marc Janaillac, président d'Air France-KLM. "L'année 2016 a été contrastée, avec un contexte international tendu et des attentats meurtriers en France qui ont pesé sur les résultats", explique Jean-Marc Janaillac. Néanmoins, les prix bas du pétrole et du dollar ainsi que les performances opérationnelles du groupe ont permis de préserver les résultats, avec un chiffre d'affaires qui devrait être d'environ 25 milliards d'euros, dont 19 pour l'activité transport passagers. 

"Le statu quo n'est pas une option. Car l'année 2017 promet d'être difficile, avec des prix du pétrole et du dollar qui remontent, une profitabilité faible et une dette réduite, mais qui reste encore élevée. La concurrence reste aussi très forte avec les compagnies d'Asie et du Golfe et l'émergence des transporteurs low cost long courrier". 

Sur l'ensemble de l'année, le groupe a transporté 93,4 millions de passagers (+4%). Le trafic d'Air France et HOP! est en léger recul à 49,7 millions de passagers (-1,4%), tandis que celui de KLM (30,4 millions de passagers, +6,4%) et de Transavia (13,2 millions de passagers, +22,7%) sont en hausse.  

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir
  1. camille RATEL
    le 31/01/17 à 02h08

    nous voici en 2017 que de surprise qui arrive, à AIR FRANCE- KLM , augmentation du prix du pétrole, ainsi que du dollar n'est pas fait pour arranger les choses. et en plus l'émergence des transporteurs low-cost long courrier qui casse bien sûr les prix, tout cela demande une grande réflexion de la part de AIR-FRANCE- KLM, il ne faut pas oublier que les pilotes sont très bien rémunérés cela n'est pas une critique de ma part, mais une constatation, il faut parfois comprendre que la concurance devient de plus en plus rude , cela dans tout les domaines.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.