Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Aviation Civile Actualité Afrique Actualité transport aérien Actualité Compagnies aériennes

Air Algérie s'organisera en cinq bases

Air Algérie va s'organiser en cinq bases d'opérations : Alger, Oran, Constantine, Annaba et Ouargla. Un modèle judicieusement inspiré de celui des low cost. © Boeing

Le futur modèle d'organisation d'Air Algérie s'inspire clairement du modèle low cost développé aux Etats-Unis, en Europe et en Asie. Et c'est plutôt judicieux dans la perspective d'une ouverture du ciel algérien à terme et l'arrivée dans la foulée des compagnies aériennes low cost comme EasyJet, Ryanair, Transavia et bien d'autres encore.

Outre la filialisation des activités catering, maintenance, fret et assistance en escale (handling), le plan de marche d'Air Algérie prévoit une organisation "en cinq zones dotées de moyens et jouissant d'une autonomie de gestion", a révélé le président du transporteur, Mohamed Abdou Bouderbala, à l'occasion du lancement d'une école nationale d'aéronautique à Oran. Objectif de cette école : prendre en charge les besoins en formation et de recyclage des personnels d'Air Algérie.

Les cinq zones évoquées sont en fait des bases d'opérations qui seront chacune dotées de moyens propres en avions (cinq appareils pour commencer) et qui disposeront sur place d'unités des différentes filiales de la compagnie aérienne en matière d'assistance en escale, de catering, de maintenance.Les cinq bases d'opérations sont Alger, Oran, Constantine, Annaba et Ouargla.

Le dispositif pourra également s'appuyer sur des infrastructures aéroportuaires modernisées. A l'instar de l'aéroport d'Oran dont la nouvelle aérogare sera opérationnelle en 2018. "L'aéroport Ahmed Benbella enregistre une moyenne de trafic de 600 000 passagers par an et les objectifs tracés pour 2018 portent sur trois millions de voyageurs", a indiqué Mohamed Abdou Bouderbala.

Ce dernier a également annoncé l'arrivée en flotte de huit avions supplémentaires d'ici la fin de cette année dont deux appareils tout cargo qui seront exploités par la filiale fret.

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.