Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité AeroIndia 2019 Actualité Défense Actualité Salons

AeroIndia 2019 : Lockheed Martin transforme son F-16 en F-21

Le F-21, nouvelle version proposée à l'Inde du F-16 © Lockheed Martin

Lockheed Martin a présenté son offre pour l'Idian Air Force, un version améliorée du F-16 baptisée F-21. L'appareil pourrait être produit par Tata.

Comme ses concurents occidentaux et russes, Lockheed Martin se positionne pour le programme d'acquisition de 110 avions de combat lancé par l'armée de l'air indienne. Pour marquer les esprits, Lockheed Martin a décidé de proposer une nouvelle version du F-16 renommé pour l'occasion F-21.

Selon Lockheed Martin ce F-21 bénéficie d'un ensemble de technologies développées pour les chasseurs de cinquième génération F-22 et F-35. Des innovations qui pourraient se retrouver dans le cockpit notamment avec un grand écran central. 

Extérieurement le F-21 se rapproche des dernières versions du F-16 vendues à l'export avec des réservoirs conformes et une épine dorsale. Notons que cet élément était plutôt présent sur les appareils biplaces jusqu'à présent alors que les maquettes et les vues d'artiste du F-21 représentent un monoplace (Cet espace peut contenir des systèmes électroniques). Le F-21 est représenté avec une perche de ravitaillement rétractable. Il devrait pouvoir emporter les pods Sniper et Legion (IRST). Les vues d'artiste montrent un F-21 équipé de huit missiles AMRAAM et deux Sidewinder. 

Comme tous les prétendants à ce programme et pour répondre aux exigences indiennes, Lockheed Martin propose un partenariat avec l'industrie indienne  afin que l'appareil soit produit localement. C'est Tata qui pourrait assembler l'avion. De nombreuses pièces et éléments devront aussi être produits localement pour satisfaire aux exigences du "Make in India".

Dans cette compétition, le F-21 est face au Rafale, au Gripen E et au MiG-35, mais il a aussi un concurrent américain, le F/A-18E/F Super Hornet de Boeing. L'avionneur de Seattle a tenu a annoncer officiellement que son chasseur ne change pas de nom !

Boeing propose la version Block III du Super Hornet qui est en cours de développement pour l'US Navy. L'intégration d'équipements indiens est aussi proposée. Si le Super Hornet est sélectionné, il pourrait être produit dans une nouvelle usine du futur a annoncé Boeing qui a signé en 2018 un partenariat avec HAL. Comme le Rafale, le Super Hornet est également proposé à la Marine Indienne qui cherche à acquérir un chasseur embarqué.

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.