Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Espace Actualité Sciences

Aeolus prêt à… prendre la mer

Présentation du satellite à la presse, le 5 juin 2018 © Pierre-François Mouriaux / Air & Cosmos

Avant son départ (en bateau) pour la Guyane, d’où il sera lancé cet été, le satellite de surveillance des vents européen Aeolus a été présenté à la presse dans l’usine toulousaine d’Airbus Defence and Space.

Le 5 juin, après pas moins de 16 années de développement, c’est avec un certain soulagement et surtout beaucoup de fierté que les équipes de l’Agence spatiale européenne et d’Airbus Defence and Space ont présenté à la presse le satellite ADM-Aeolus (Atmospheric Dynamics Mission), dans l’usine toulousaine de son maître d’œuvre.

 

Première mondiale.

Aeolus (1,3 t au décollage) est destiné à mesurer, pour la première fois au monde, le profil des vents à l’échelle de la planète, grâce à son puissant lidar ultraviolet Aladin (Atmospheric Lidar Doppler Instrument). Sa mission, qui devrait véritablement démarrer à partir de mars-avril 2019, devrait durer trois ans, et les mesures quotidiennes, fournies en quasi temps réel, pourront améliorer la précision des prévisions météorologiques, ainsi que la compréhension de la dynamique générale de l’atmosphère terrestre.

« Je suis déjà impatient de recevoir les premières données du satellite », a déclaré Joseph Aschbacher, directeur des programmes d’exploration de la Terre à l’ESA.

 

Livraison par bateau.

Aeolus doit être placé le 21 août prochain sur orbite héliosynchrone, à 320 km d’altitude, à l’occasion de la mission Vega VV12 mis en œuvre depuis le Centre spatial guyanais.

Mais les instruments du satellite sont tellement sensibles qu’un transport en avion jusqu’à Cayenne est déconseillé, pour éviter les conséquences d’une éventuelle chute de pression, comme cela était arrivé sur le satellite japonais DSN 1/Superbird 8, en mai 2016.

C’est donc à bord du navire d’Airbus « Ciudad de Cádiz » que la précieuse cargaison va être prochainement installée pour un voyage au long cours, une autre nouveauté notable.

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.