Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Espace Actualité Technologies Actualité Transport spatial

Accords franco-indiens pour les lanceurs futurs et l’exploration lunaire

L'équipe TeamIndus participant au Google Lunar X Price. © TeamIndus

A l’occasion de la visite en Inde de Jean-Marc Ayrault, Ministre des Affaires étrangères, du 8 au 11 janvier, le Cnes a signé plusieurs accords avec l'Agence spatiale indienne et la start-up Axiom Research Labs.

Jean-Yves Le Gall, président du Cnes, et AS Kiran Kumar, président de l’Isro, ont signé le 9 janvier à Bangladore un accord pour la formation d'ingénieurs de l'Isro par le Cnes, puis la constitution d'un groupe de travail commun dans le domaine des technologies des lanceurs spatiaux. Celui-ci devra évaluer « les synergies sur les développements en cours et examinera des projets de concepts futurs, en particulier dans le domaine du réutilisable. »

La coopération entre la France et l'Inde dans le domaine des lanceurs remonte aux années soixante, avec le lancement de fusée-sondes en Inde, la production sous licence des moteurs Viking d'Ariane 4 (pour équiper les deuxièmes étages des lanceurs PSLV et GSLV, sous l'appellation Vikas), puis pour le développement et de l’exploitation des satellites de surveillance du climat, Megha-Tropiques (lancé en octobre 2011 à l'aide d'un PSLV) et Saral-AltiKa (lancé en février 2013, également sur PSLV). L'inde, de son côté, travaille actuellement sur une mini-navette automatique réutilisable RLV-LT (Reusable Launch Vehicle-Technology Demonstrator), dont le premier démonstrateur a été testé le 23 mai dernier, à l'occasion d'un vol culminant à 65 km d’altitude.

Google Lunar X Price.

Par ailleurs, dans le cadre d'un accord signé entre Jean-Yves Le Gall et Rahul Narayan, PDG de la start-up indienne Axiom Research Labs, le Cnes s'est engagé à soutenir la mission privée TeamIndus, engagée dans le concours Google Lunar X Price. L'objectif est de déposer sur la Lune, en janvier 2018, un module et deux robots mobiles, lancés à l'aide du PSLV. Le Cnes fournira deux caméras couleur miniatures Caspex (Color CMOS Camera for Space Exploration), développées en partenariat avec l’industriel français 3D Plus.

A l’issue sa visite en Inde, Jean-Yves Le Gall a déclaré : « Les accords passés aujourd’hui étendent la coopération spatiale franco-indienne aux lanceurs futurs et à l’exploration planétaire. Le maintien de notre compétitivité dépend de notre capacité à fusionner le meilleur de l’innovation et c’est tout l’objectif de ce rapprochement entre le Cnes et les acteurs du spatial indien. »

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.