Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Défense Actualité Sécurité Civile

6 Bombardier Dash 8 de plus pour la Sécurité Civile ?

La Sécurité Civile emploie deux Bombardier Q400 en version lutte incendies. © Sénat

En déplacement en Haute-Corse, Gérard Collomb, le ministre de l'Intérieur, a annoncé l'achat de six Bombardier Q400 supplémentaires dans leur version lutte incendies.

Le gouvernement français s'apprête à passer une commande auprès de Bombardier pour six turbopropulseurs Q400 en version lutte incendie supplémentaires. Depuis 2005, la Sécurité Civile en exploite déjà deux. Capable d'emporter 10 tonnes de produits retardant, les Bombardier Q400 MR servent aussi au transport de personnes (64 passagers) et de fret (9 tonnes). Capable de couvrir 1 800 km à une vitesse de 600 km/h, le Bombardier Q400 dispose d'une autonomie de trois heures de carburant. Ce qui lui donne la possibilité d'intervenir "dans 90 % des secteurs à risques méditérranéens", souligne un rapport d'information du Sénat. L'appareil peut aussi couvrir "l'ensemble de la zone Sud-Ouest" puisqu'il peut relier Bordeaux en une heure (au lieu de deux heures pour le Canadair).

Reste la question de son utilisation en relief tourmenté. Si un relief "plus accidenté n'est pas le domaine normal d'évolution du Dash", reconnaît le rapport du Sénat; l'appareil avec ses trois heures de carburant "peut intervenir dans le relief avec une limitation avant largage de 2,4 g en comptant trois interventions de 50 min chacune avant ravitaillement. A la première intervention, il pourra emporter 6 tonnes de retardant (soit environ 1 tonne de plus que le Fokker pour les mêmes conditions d'interventions en relief). A la seconde intervention, il pourra emporter 7 tonnes de retardant et 8 tonnes à la troisième".

Si les Canadair CL 415 bombardiers d'eau restent des outils très performants avec "la capacité de recueillir 6 tonnes d'eau en 12 secondes, en effleurant un plan d'eau sur 1 500 mètres", le coût de leur maintenance est très élevé. Ce qui explique les autres propos du ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, en Haute-Corse. "La flotte est aujourd'hui suffisante en France" mais doit "faire l'objet d'un entretien quand elle revient à terre", a-t-il aussi précisé. Les Canadair CL 415 représentent à eux seuls plus de 60 % des coûts de maintenance de la flotte totale.

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir
  1. Laminaire Maispastrop
    le 26/07/17 à 11h16

    Le Bombardier - Viking CL 145 n'est plus construit, une alternative serait les BAe 146 (Avro RJ 85) reconvertis offrant une capacité de larguage supérieure.

  2. philippe Bourne
    le 26/07/17 à 08h00

    Le DASH8 Q400MR vole dans le relief sans contrainte particulière, sa puissance de 10.000CV est un atout majeur. Sa maniabilité est très bonne, nous évoluons dans le relief Corse ainsi qu'à la Réunion à haute altitude et dans des températures élevées et nous sommes très satisfait, je ne me souviens pas que nous n'ayons pu être engagé sur un feu particulier au profit d'autres appareils à cause d'un manque de maniabilité dans le relief. Donc cessez svp d'entretenir une idée largement répandue surtout au début de la carrière de ces avions multi-rôles et qui les limiteraient à une utilisation dans les Landes... Au début de l'utilisation de l'avion les équipages peu expérimentés sur le type ont défriché avec prudence le domaine de vol en opérations feu, aujourd'hui après 12 ans d'utilisation et le retour d'expérience la situation est différente. Par ailleurs l'utilisation du Dash ne se fait pas comme vous semblez l'écrire avec un pleins complet et moins de retardant au début du vol, non, nous partons avec moins de carburant pour partir avec 9,5T au premier décollage et 10T de retardant après le premier largage et ce carburant nous permet de tenir 3h30. Cordialement, Un pilote de DASH8 Sécurité Civile ps: Pour le BAE146 cité ci-dessus, il n'est pas multi-rôle CONTRAIREMENT AU Dash8 Q400MR

  3. Marc HESSLOEHL
    le 28/07/17 à 02h45

    Je confirme les commentaires de mon camarade Philippe Bourne. Les 2 Q400 MultiRôle français sont les seuls exemplaires bombardier d'eau existant au monde actuellement. Donc au début de l'exploitation en 2005 il a fallu explorer le domaine de vol progressivement ( nous avons en fait été les démonstrateurs!!!!). Après 12 ans d'exploitation il est indéniable que cet appareil remplit parfaitement sa mission. Son système de largage "constant flow" est ce qu'il y a de plus efficace actuellement. La stratégie adoptée par la sécurité civile ( assurer jusqu'à 3h de surveillance avant reconditionnement carburant) fait qu'en début de mission il emmène 9,5T de retardant et après 30 mn de vol en cas de nouveau plein retardant il sera rempli à 10 tonnes. A noter qu'il peut se poser avec sa charge après 2h30 de vol. Le Dash est employé sur 100% des feux sans restrictions et se trouve même projeté en Océan Indien à la Réunion, il a même été employé en 2010 sur feux en Russie ainsi qu'en Israël. Le rapport du Senat de l'époque ainsi que l'article Air et Cosmos ci dessus ne sont aujourd'hui plus pertinents. Pour ce qui est du facteur de charge il a les mêmes limitations que les autres avions bombardier d'eau........ Grâce à ses 2 moteurs PW 145 surpuissants!!! et ses volets à 35° il évolue très bien dans le relief........ Une certification pour une configuration mixte ( 19 pax + fret avec ou sans soute (vide)) est en cours d'obtention. Les 6 Dash annoncés en commande sont en fait prévus pour remplacer la flotte de Tracker qui arrive en fin de vie. Cordialement Marc Hessloehl Commandant de bord sur Dash 8 Q400.

  4. Marc HESSLOEHL
    le 30/07/17 à 10h46

    les moteurs sont PW 150.......

  5. Marc HESSLOEHL
    le 30/07/17 à 07h53

    les moteurs sont PW 150.......


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.