Logo Air & Cosmos

1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actualité Armées Actualité Défense

14 juillet : Les nouveautés du défilé aérien

La dernière répétition a eu lieu le 11 juillet. © Emmanuel Huberdeau

La composante aérienne du défilé militaire du 14 juillet sera marquée cette années par les premières participation de l'A330 MRTT Phénix et du C-130J.

2018 est une année particulière pour l'armée de l'Air avec la réception de trois nouveaux types d'appareils : le C-130J en début d'année, le PC-21 attendu pour septembre et l'A330 MRTT Phénix qui doit être livré en octobre. Le défilé aérien du 14 juillet 2018 mettra en avant une partie de ces nouveaux équipements.

L'une des principales nouveautés en 2018 sera la première participation au défilé aérien de l'A330 MRTT Phénix. L'appareil n'a pas encore été livré par l'industriel mais porte déjà les couleurs de l'armée de l'Air. Décollant d'Espagne, où l'appareil a été modifié et testé par Airbus, le premier Phénix de l'armée de l'Air sera piloté par un pilote d'essai de l'industriel et un copilote de l'armée de l'Air revenant d'un échange en Australie sur ce même type d'appareil. Le public pourra apprécier la taille du futur ravitailleur en vol de l'armée de l'Air capable de délivrer 50 tonnes de carburant contre 7 tonnes pour le C-135, sont prédécesseur. Deux C-135 défileront d'ailleurs au sein des blocs "Modernisation de la composante aéroportée" et "Connaissance, anticipation, intervention, opération Chammal". Le bloc consacré à la dissuasion comprendra pour la dernière fois un Mirage 2000N, celui-ci devant être retiré du service au cours de l'été. 

Le C-130J fera aussi son premier passage au dessus de Paris au sein d'un module baptisé "Fraternité d'arme : coopération franco-allemande" comprenant également un C-160 Transall de l'armée de l'Air et un A400M Allemand. Le Super Hercules symbolisera la future unité franco-allemande qui sera équipée de C-130J et qui sera basée à Evreux à partir de 2021. La France et l'Allemagne coopèrent aussi à travers l'A400M. Les pilotes sont formés en commun des deux côtés du Rhin.

Un bloc sera dédié aux opérations de soutien humanitaires lancées après le passage de l'Ouragan Irma aux Antilles en septembre 2017. Il comprendra un A340, un A400M et deux Casa. 

Un temps évoqué, le drone MALE MQ-9 Reaper ne sera finalement pas présent. De retour d'opération récemment, la cellule présente en France ne pouvait être prête à temps pour le 14 juillet. Cinq des six Reaper français sont déployés à Niamey dans le cadre de l'opération Barkhane.  

Dans le bloc "Formation et entraînement", un M346 singapouriens se démarquera des Alpha Jet français et belges. En cette année des 50 ans de sa création, la Republic of Singapore Air Force (RSAF) célèbre également ses 20 ans de présence en France. En effet depuis 1998, la base de Cazaux accueille l'école de formation avancée de chasse de la RSAF. Les futurs pilotes de chasse singapouriens y passent 10 à 12 mois. Ils sont formés sur M346, l'un des appareils d'entraînement les plus modernes au monde. 

Enfin le défilé des voilures fixes sera clôturé par deux Extra 330 de l'équipe de voltige aérienne de l'armée de l'Air qui fête ses 50 ans. Du côté des voilures tournantes on retrouvera de façon classique les différents types d'appareils en service dans les armées, la gendarmerie et la sécurité civile. 

Mots Clés :

A lire également

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.